•  caviar-d-aubergine1.JPG

     

     Je vous ai dit mardi dernier que j'avais servi les boulettes de poulet au citron confit avec du caviar d'aubergine, alors voici la recette!

        C'est vrai que le caviar d'aubergine n'a pas vraiment un bel aspect et n'incite pas à la consommation. Cependant, c'est un accompagnement très savoureux et c'est une nouvelle façon de découvrir, ou de redécouvrir, l'aubergine. En effet, son goût est radicalement différent que lorsqu'elle est préparée à la poêle ou à la vapeur.

    Les épices présents dans le plat permet de bien relever ce légume qui est assez fade.

     

    Le caviar d'aubergine est vraiment simple et rapide à réaliser. Vous pouvez le servir en accompagnement ou bien, il peut être servi au moment de l'apéritif, tartiné sur du pain.

    Il peut également servir de sauce pour les pâtes ou être disposé sur sur un fonde de tarte.

    Ce plat est vraiment léger. J'ai fait le choix de ne pas ajouter d'huile d'olive car cela n'apporte rien de plus au niveau du goût et de la texture.

     

    Pour 2 personnes:

    • 1 aubergine
    • 1 gousse d'ail
    • 1 petite tomate
    • 1 CS de jus de citron
    • 1/2 cc de cumin
    • 1/2 cc de paprika
    • sel
    • poivre

     

    Réalisation

     

    • Préchauffez le four à 180°.
    • Coupez l'aubergine dans le sens de la longueur.
    • Enfournez pendant 25 minutes. Si l'aubergine commence à brûler, disposez du papier aluminium par-dessus.
    • Laissez refroidir un peu et enlevez la chair du légume.
    • Émincez la gousse d'ail et épluchez la tomate.
    • Mixez la chair d'aubergine, la gousse d'ail, le jus de citron et la tomate.
    • Assaisonnez le caviar et ajoutez les épices. Mélangez.
    • Disposez le caviar d'aubergine dans un pot.
    • Conservez-le au frais jusqu'au moment de servir.

    caviar-d-aubergine2.JPG

     


    votre commentaire
  •  

    boulettes-poulet-citron1.JPG

     

    Depuis que j'ai essayé le citron confit, j'en suis devenue fan. Rien que leur senteur acidulée est enivrante.

    Les citrons confits sont vraiment très parfumés, il ne faut pas trop avoir la main lourde, car le plat peut devenir assez écoeurant. Ensuite les citrons confits sont conditionnés en saumure, il n'est donc pas nécessaire de saler le plat.

       Pour changer de la traditionnelle escalope de poulet revenue à la poêle, j'ai voulu réaliser des boulettes. Cette méthode permet d'utiliser toutes sortes d'épices et d'herbes aromatiques et la viande est encore mieux parfumée. J'ai utilisé une pincée de curry pour leur donner une petite couleur jaune et de la coriandre, qui s'accommode parfaitement avec le citron confit. C'est une véritable explosion de saveurs en bouche! Un délice.  

    Afin d'avoir des boulettes de poulet bien moelleuses, je les ai cuites en deux fois. La première fois en les plongeant dans un bouillon de légumes et ensuite, je les ai faites revenir à la poêle pour leur donner une jolie couleur.

    Vous pouvez également cuire vos boulettes directement à la poêle mais elles auront tendance à s'étaler et elles seront un peu moins moelleuses, à vous de voir!

    Ce plat s'accompagne parfaitement avec du riz ou une petite salade verte. Personnellement, je les ai mangées avec un caviar d'aubergine pour faire un plat entièrement oriental.

     boulettes-poulet-citron2.JPG

      

    Ingrédients pour 2 personnes:

    • 2 escalopes de poulet
    • 1 citron confit
    • 1 oignon jaune de taille moyenne
    • 2cc de coriandre ciselée
    • 1 filet de citron vert
    • 2 pincée de curry
    • poivre
    • 1/2 cube de bouillon de légumes.

    Réalisation

    • Dans une grande casserole, faites chauffer un grand volume d'eau avec le demi cube de bouillon de légumes
    • Détaillez les escalopes de poulet en morceaux de taille moyenne.
    • Épluchez et émincez l'oignon. Détaillez le citron confit en morceaux.
    • Mixez le tout.
    • Disposez les ingrédients mixés dans un saladier. Poivrez légèrement.
    • Ajoutez le curry, le filet de citron vert et la pincée de curry. Mélangez.
    • Du bout des doigts, faites des boulettes. Essayez de les faire de même taille pour une cuisson homogène.
    • Plongez les boulettes dans le bouillon bouillant. Une fois que celles-ci remontent à la surface, enlevez-les à l'aide d'un écumoire.
    • Dans une poêle anti-adhésive bien chaude, disposez les boulettes de poulet.
    • Une fois que la première face est bien colorée, retournez-les.
    • Poursuivez la cuisson pendant 3 bonnes minutes à feu moyen. Les boulettes doivent être bien colorées.
    • Servez immédiatement.

     boulettes-poulet-citron3.JPG


    votre commentaire
  •  

    compote-coing1.JPG

     

    Les choses les plus simples sont souvent les meilleures. Alors voici une petite compote toute simple sans chichi. C'est juste du fruit et un peu de sucre. Elle est tout simplement excellente et parfaite accompagnée avec du fromage blanc ou toute seule au moment du goûter ou en dessert.

    J'ai préféré garder des bons morceaux de fruits, ça lui donne un petit côté traditionnel et authentique!

     

    Il est important de prendre un coing bien mûr, il sera beaucoup plus facile de le couper en morceaux.

    Pour le sucre, je n'ai pas mis de poids précis car chacun à ses propres goûts. Personnellement, je la préfère très peu sucrée. Vous pouvez également la sucrer avec du sucre vanillé, du miel ou du sirop d'agave.

     

     compote-de-coing2.JPG

     

    Ingrédients pour 2 personnes:

    • 1 gros coing
    • sucre
    • 1 filet de citron
    • 1 fond d'eau

     

    Réalisation

     

    • Épluchez le coing.
    • Coupez-le en dés de taille moyenne.
    • Déposez le coing dans une petite casserole et ajoutez un fond d'eau.
    • Faites chauffer à feu moyen et à couvert.
    • Surveillez régulièrement. Veillez bien à ce qu'il y ait toujours un fond d'eau dans la casserole.
    • Lorsque le coing est cuit, écrasez les morceaux à l'aide d'une fourchette. Si vous souhaitez avoir une compote bien lisse, mixez la compote.
    • Laissez refroidir.
    • La compote se conserve 4 jours au réfrigérateur.

     

     


    1 commentaire
  •    veloute-panais1.JPG

     

       Il n'y a rien de mieux qu'un bon bol de soupe pour se réchauffer, surtout quand il fait des températures hivernales comparables à celles en Sibérie (bon j'exagère peut-être un peu là) et que la neige a décidé de faire son apparition en basse altitude!

     Voici plusieurs raisons de faire vos soupes (veloutés et autres potages)  vous-même: Elles sont tellement meilleures lorsqu'elles sont "faites maison". De plus, on sait vraiment ce qu'elles contiennent à savoir que des bons légumes et pas de dextrose ou de conservateurs et d'additifs en tout genres comme le sont souvent celles que l'on trouve dans nos commerces.

    Enfin, les soupes sont des plats vraiment faciles et rapides à réaliser. 

    C'est pour toutes ces bonnes raisons que je me suis ainsi cuisinée un petit velouté aux panais. Afin de lui donner une petite note sucrée, j'ai voulu associer à la douceur de ce légume ancien du sirop d'érable et pour apporter un peu de croquant, j'ai tout simplement parsemé le velouté de quelques morceaux de noix.

    Le velouté avait une très bonne consistance (ni trop liquide ni trop épais) et le mariage avec le panais, le sirop d'érable et les noix fonctionne très bien.

     veloute-panais2.JPG

     

    Ingrédients pour 2 personnes:

    • 2 gros panais
    • 1CS de sirop d'érable
    • 1 échalote
    • huile d'olive
    • 1CS de noix grossièrement concassées

    Réalisation

    • Épluchez l'échalote et l'émincez-la finement.
    • Dans un fait-tout ou dans une petite cocotte minute, faites revenir l'échalote avec l'huile. Elle ne doit pas blondir.
    • Épluchez les panais et coupez-les en morceaux.
    • Disposez-les dans le fait-tout et recouvrez les légumes d'eau.
    • Faites cuire pendant 8 minutes à la rotation de la soupape.
    • Mixez les panais cuits avec l'eau de cuisson. S'il n'y en a pas assez, ajoutez à nouveau de l'eau.
    • Salez, ajoutez le sirop d'érable et mélangez.
    • Disposez des morceaux de noix grossièrement concassées sur le velouté avant de le servir.

     entree-7354.JPG


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires