•   

    Risotto au gorgonzola et au potiron

     

    L’Automne semble s’être décidé à définitivement s’installer en France (source : ma sœur^^), alors quoi de mieux qu’un bon petit risotto pour vous réchauffer un peu (certaines personnes vous dirons que le mieux c’est de boire un bon thé ou un chocolat chaud, mais bon, « chacun son truc » comme on dit !)

       Pour cette nouvelle version, j’ai utilisé un légume de saison, j’ai nommé le potiron. Je l’ai associé à la saveur prononcée du gorgonzola. C’est une association qui convient parfaitement.

       Pour préparer le potiron, j’ai voulu tester la cuisson au four. C’est certes plus long que la cuisson à la vapeur mais cela permet au légume de ne pas être gorgé d’eau. De plus ce mode cuisson lui confère un moelleux que j’ai beaucoup apprécié.

     Risotto au gorgonzola et au potiron

      

    Ingrédients pour 4 personnes :

    • 260g de riz Arborio
    • 1 litre de bouillon de légumes
    • 510g de potiron rôti
    • 50g de gorgonzola
    • 2 échalotes
    • 1CS de crème fraîche liquide
    • 2 + 1 CS d’huile d’olive
    • Noix de muscade
    • Quelques grains de Fleur de sel
    • Thym séché
    • Sel & poivre       

    Réalisation

    • Préchauffez le four à 180°
    • Epluchez le potiron en tranches de 3 à 4  mm d’épaisseur. Disposez les tranches de potiron dans un saladier. Ajoutez la cuillère d’huile d’olive. Mélangez bien afin que toutes les faces de potiron soient légèrement huilées. Disposez les tranches sur une plaque recouverte de papier cuisson. Saupoudrez de quelques grains de Fleur de sel et de thym séché.
    • Enfournez pendant 1 heure. Retournez les tranches de légumes à la mi-cuisson. 

    Pendant la cuisson du potiron

    • Faites chauffer un litre d’eau avec un carré de bouillon de légumes. Stoppez la cuisson quand le cube est complètement dissous.
    • Emincez finement les échalotes et dans une casserole, faites-les revenir  avec l’huile d’olive. Ajoutez le riz arborio. Quand il est devenu transparent, versez une louche de bouillon de légumes.
    • Mélangez régulièrement. Quand le  riz a tout absorbé, rajoutez du bouillon et ainsi de suite jusqu’à épuisement du bouillon.
    • 5 minutes avant la fin de cuisson, assaisonnez le risotto.
    • Coupez le gorgonzola en petits dés.
    • Quand le risotto est cuit, ajoutez la crème fraîche et les dés de fromage. Couvrez le risotto et patientez quelques minutes.
    • Au moment de servir, déposez quelques tranches de potiron sur le risotto.

           

    Risotto au gorgonzola et au potiron


    votre commentaire
  •  

    Fondant au chocolat, gruè de cacao et fleur de sel {sans beurre}

       Récemment, j’ai eu l’agréable surprise de pouvoir voir des cabosses de cacao originaires Bahia au supermarché.  J’ai préféré faire quelles recherches avant de me décider à en acheter une, juste histoire de tester.

    Malheureusement, je n’ai pas pris de photos de la cabosse que j’ai acheté, ni même de l’intérieur mais j’ai voir un Cacaoyer dans la rue principale de la charmante petite ville de Praia do Forte, qui est située dans l’état de Bahia.

      

    Fondant au chocolat, gruè de cacao et fleur de sel {sans beurre}

      

    La première difficulté quand on souhaite préparer les fèves de cacao soi-même, c’est de savoir à quel moment la cabosse  arrivé à maturation. Elle était censée prendre une couleur orange/marron et  produire un son caractéristique. N’étant pas experte en la matière, je me suis résolue à la vider quand je me suis aperçue qu’elle était abîmée à certains endroits. Par la suite, j’ai extrait toutes les fèves en gardant son enveloppe blanche appelé le muscavo. J’ai obtenu 30 fèves plus ou moins grosses.

    La seconde étape est de faire macérer les fèves avec son enveloppe au minimum pendant deux jours dans un récipient en bois hermétiquement fermée et exposée au soleil. Cela doit permettre aux fèves de développer toutes leurs saveurs.  J’ai fait maturé le tout durant deux jours mais dans une petite boîte en plastique.

    La troisième étape de la préparation des fèves est le séchage, il dure environ deux semaines. Comme il y avait un très fort taux d’humidité quand j’ai entrepris cette étape, j’ai préféré faire sécher les fèves au four à 100° pendant une heure. A la sortie du four, miracle, toute la cuisine embaumait le parfum de cacao! Cependant, au goût, les fèves sont très amères, du fait qu’il s’agit de cacao pur. Ne vous attendez pas à ce qu’elles aient une saveur chocolatée. En France, on peut se procurer les fèves de cacao, également appelées grué de cacao, dans des épiceries fines.

      

    Fondant au chocolat, gruè de cacao et fleur de sel {sans beurre}

     

    J’ai pensé à les intégrer dans un fondant au chocolat. Mais mettre 200g de beurre dans la préparation d’un gâteau, c’est pour moi psychologiquement impossible ou, il ne vaut mieux pas que je le sache car autrement, je ne prendrai pas plaisir à le déguster. De ce fait, j’ai remplacé cette matière grasse par du fromage blanc et cela a très bien convenu. J’ai obtenu un fondant juste comme il faut. On lui a même trouvé une texture mousseuse très agréable.

    Le fondant est peu sucré alors n’hésitez pas à en rajouter un peu si vous n’appréciez pas trop les dessert un peu amer.

     

    Fondant au chocolat, gruè de cacao et fleur de sel {sans beurre}

      

    Ingrédients pour un fondant pour 5/6 parts: (moule de 20cm de diamètre)

    • 150g de bon chocolat noir
    • 2CS bombées de cacao amer non sucré
    • 50g de farine tamisée
    • 180g de fromage blanc
    • 70g de sucre de canne
    • ½ sachet de levure
    • 3 gros œufs
    • 10g de grué de cacao
    • Quelques grains de fleur de sel     

    Réalisation

    • Préchauffez le four à 180°.
    • Beurrez et farinez le moule et disposez-le au réfrigérateur.
    • Faites fondre le chocolat noir avec une cuillère à café d’eau au micro-onde puissance maximale pendant 30 secondes.
    • Dans un saladier, mélangez le fromage blanc avec le sucre.
    • Ajoutez les œufs l’un après l’autre. Puis, versez la farine tamisée et la levure.
    • Incorporez le chocolat fondu et le cacao en poudre à la préparation. Remuez bien afin d’obtenir un mélange homogène. Concassez les fèves de cacao en petits morceaux et ajoutez-les à la préparation. Remuez à nouveau.
    • Versez l’appareil dans le moule. La pâte ne doit pas dépassez les ¾ du moule sinon, cela risque de déborder à la cuisson.
    • Enfournez pendant 15 à 20 minutes. La lame d’un couteau doit ressortir avec quelques traces de chocolat mais pas trop tout de même !!
    • Laissez tiédir et saupoudrez le fondant de quelques grains de fleur de sel.

             

     Fondant au chocolat, gruè de cacao et fleur de sel {sans beurre}

     


    4 commentaires