•  

    Eclairs à l'abricot et à la ceriseComment ne pas résister aux magnifiques pêches, melons, abricots, cerises et autres fruits d’été qui recouvrent les étals des marchés et des surfaces alimentaires ? P

       Comment ne pas résister aux magnifiques pêches, melons, abricots, cerises et autres fruits d’été qui recouvrent les étals des marchés et des surfaces alimentaires ? Pour les mettre à l’honneur, j’ai cuisiné un petit dessert : des éclairs ! C’est la première fois que j’en faisais. Rien de compliqué, à la donner une forme ronde à la pâte, on fait des traits! Enfin, je ne dis « rien de compliqué » mais je sais pertinemment que j’ai encore quelques progrès à faire au niveau de l’aspect visuel de mes éclairs ! Ils ne sont pas franchement réguliers. Alors si quelqu’un a un conseil à ce sujet, je suis preneuse J

       Ces éclairs se composent d’une compotée de cerise et d’une crème pâtissière parfumée à la vanille et à l’abricot. Ces deux fruits se marient merveilleusement bien.

     

    Eclairs à l'abricot et à la ceriseComment ne pas résister aux magnifiques pêches, melons, abricots, cerises et autres fruits d’été qui recouvrent les étals des marchés et des surfaces alimentaires ? P

       J’ai voulu m’essayer à la cristallisation de pétales de rose. J’ai choisi des roses, des orange et des rouge car plus odorantes que les blanches. Je vous conseille de les prendre bio. Pour ma part, je n’ai pas eu à me tracasser à en rechercher car j’ai différentes variétés de rosiers dans mon jardin !  La préparation est simple et rapide et on obtient un très bon résultat. Le fait de cristalliser les pétales les conserve très bien. Niveau saveur, c’est surprenant mais nous avons beaucoup aimé!

       Pour que les éclairs ne se ramollissent pas trop au contact de la garniture, préparez les éclairs peu de temps avant de les servir.  

     

    Eclairs à l'abricot et à la ceriseComment ne pas résister aux magnifiques pêches, melons, abricots, cerises et autres fruits d’été qui recouvrent les étals des marchés et des surfaces alimentaires ? P

     

    Ingrédients pour 7 éclairs de 7cm de longueur :

    Pâte à choux

    • 1oeuf
    • 62ml d’eau
    • 20g de beurre
    • 37g de farine
    • 1 pincée de sucre en poudre
    • 1 pincée de sel
    • 1 pointe de vanille en poudre

    Crémeux à l’abricot

    • 1 jaune d’œuf
    • 200ml de lait
    • 20g de sucre en poudre
    • 20g de fécule de maïs type Maïzena
    • 3 abricots dénoyautés
    • Les grains d’1/2 gousse de vanille

    Compotée de cerise

    • 10 cerises dénoyautées
    • 1cc de sucre de canne
    • 2cc d’eau

    Glaçage

    • 2CS bombées de sucre glace
    • 4 gouttes de colorant alimentaire rouge
    • 2 gouttes de colorant alimentaire  jaune
    • Jus de citron

    Pétales de rose cristallisés

    • 1 blanc d’œuf
    • 60g de sucre en poudre
    • Les pétales de 2 roses odorantes

     

    Réalisation des pétales de rose cristallisés

    • Battez le blanc d’œuf jusqu’à ce qu’il devienne mousseux.
    • Plongez les pétales de rose nettoyés dans le blanc d’œuf, puis, recouvrez-les de sucre en poudre sur leurs deux faces.
    • Laissez sécher au minimum pendant 2 heures.
    • Puis, ôtez l’excédent de sucre avec un pinceau.
    • Les pétales de rose se conservent dans une boîte en métal hermétiquement fermée.

    Réalisation du crémeux à l’abricot

    • Dénoyautez les abricots et épluchez-les. Ensuite, passez-les au mixeur pour obtenir une purée.
    • Dans un récipient, fouettez le jaune d’œuf avec la fécule de maïs.
    • Faites chauffer le lait avec le sucre et les graines de vanille. Quand il commence à frémir, stoppez la cuisson et versez-le dans le récipient tout en fouettant la préparation (ceci pour éviter que le jaune d’œuf ne cuisse).
    • Versez la préparation dans la casserole et faites chauffer à feux doux tout en mélangeant sans arrêt. Quand la crème s’épaissie, stoppez la cuisson.
    • Ajoutez la purée d’abricot. Fouettez bien la crème. Versez-la dans un saladier que vous recouvrez ensuite de papier film. Laissez refroidir à température ambiante.

    Réalisation de la compotée de cerise

    • Lavez et dénoyautez les cerises. Coupez-les en petits morceaux.
    • Dans une petite casserole, versez les cerises avec le sucre et l’eau.
    • Faites cuire à feu doux pendant 10 minutes à couvert. Remuez régulièrement.

    Réalisation de la pâte à choux

    • Préchauffez le four à 180°.
    • Déposez dans une petite casserole l’eau, le sel, le sucre en poudre, la vanille en poudre et le beurre. Faites chauffer à feu moyen.
    • Quand le beurre a totalement fondu, versez la farine en une fois. Hors du feu, mélangez énergétiquement.
    • Puis, remettez la pâte sur le feu pour la dessécher. Ôtez la casserole du feu quand la pâte n’adhère plus aux parois de la casserole.
    • Disposez la pâte dans un saladier.
    • Ajoutez progressivement l’œuf préalablement battu.
    • Remuer la pâte puis remettez-la sur le feu pour la dessécher encore une fois. Quand l’œuf a été complétement intégré à la pâte, versez-la dans une poche à douille.
    • Sur une plaque recouverte de papier cuisson, réaliser des trais de 3 cm de largueur et de 7cm de longueur.
    • Enfournez pendant 20 minutes.
    • La cuisson finie, laissez refroidir les éclairs dans le four avec la porte entre-ouverte

    Réalisation du glaçage

    • Dans un petit récipient, mélangez le sucre glace avec les colorants et le jus de citron. Vous devez obtenir une préparation ni trop épaisse ni trop liquide.

    Montage

    • Coupez les éclairs refroidis en deux dans le sens de la longueur.
    • Disposez sur le fond de l’éclair de la compotée de cerise que vous recouvrez du crémeux à l’abricot.Terminez par ajoutez des petits morceaux de cerises et/ou d'abricot. 
    • Plongez le dessus des éclairs dans le glaçage. Ôtez le surplus avec votre doigt.
    • Disposez le haut sur le crémeux à l’abricot.
    • Décorez le dessus des éclairs en disposant un pétale de rose cristallisé, un morceau de cerise et une fine tranche d’abricot.  

     

    Eclairs à l'abricot et à la ceriseComment ne pas résister aux magnifiques pêches, melons, abricots, cerises et autres fruits d’été qui recouvrent les étals des marchés et des surfaces alimentaires ? P

     


    8 commentaires
  •  

     

    Poêlée de noix de Saint-Jacques caramélisées à l'orange et fèves

       Après les petits hors d’œuvre, c’est une petite entrée sucrée/salée que je vous propose aujourd’hui. J’apprécie énormément ce type de recette : gourmande et légère à la fois.

       Bien que servie chaude, cette entrée est, je dois dire, assez rafraîchissante. Si vous souhaitez la servir en plat principal, accompagnez cette recette de quinoa ou d’un mélange de céréales.

     

    Poêlée de noix de Saint-Jacques caramélisées à l'orange et fèves

     

    Ingrédients pour 2 personnes :

    • 1 vingtaine de petite noix de Saint Jacques
    • 200g de fèves fraîches écossées (soit 400g avec les peaux)
    • Le jus d’une orange
    • Les zestes d’une demi orange (biologique de préférence)
    • 1CS de vinaigre balsamique
    • 1 oignon jaune
    • Poivre
    • Huile d’olive

     

    Réalisation

    • Ecossez les fèves et plongez-les dans un grand volume d’eau bouillante pendant 5 minutes.
    • Puis, égouttez-les à l’aide d’une écumoire et plongez-les dans un grand volume d’eau bien fraîche (ceci va permettre de stopper la cuisson).
    • Emincez finement l’oignon jaune et faites-le revenir à feu moyen avec un peu d’huile d’olive.
    • Quand l’oignon est devenu transparent, réservez.
    • Dans une poêle bien chaude, saisissez les noix de pétoncle. Une fois que les noix de pétoncle ont rejeté toute leur eau, rajoutez les oignons et les fèves. Terminez par ajouter le vinaigre balsamique et le jus d’orange.
    • Poursuivez la cuisson à feux moyen le temps que le jus d’orange et le vinaigre balsamique s’évapore un peu et se caramélise. Assaisonnez.
    • Répartissez la préparation dans les assiettes et terminez en saupoudrant de zestes d’orange. 

     

    Poêlée de noix de Saint-Jacques caramélisées à l'orange et fèves


    3 commentaires
  • Whoopies salés au fromage de chèvre et confiture de figue {Battle Food#21}

     

       Me revoici pour la 21ème édition de la Battle Food. Pour cette nouvelle session, c’est Laura du blog Délices Cookie’s qui est en charge de son organisation et qui a eu l’honneur de choisir son thème : les tapas ! Un thème estival qui met l’eau à la bouche !

        Les tapas sont issus du patrimoine culinaire espagnol. Ils sont généralement dégustés lors d’un apéritif dînatoire : les tapas sont synonymes de convivialité. Pour la petite histoire, au moment de l’apéritif, la coutume voulait que les personnes boivent un bon verre de vin rouge dans plusieurs bars/restaurants. Mais, pour ne pas consommer de l’alcool avec le ventre vide, des tartines de pain garnies de charcuterie et de crudités étaient proposées. Au cours du temps, les tapas se sont diversifiés de telle sorte que chaque région d’Espagne a ses petites spécialités. Bien que les tapas ne sont plus uniquement des tranches de pain garnies, ils sont restés simples : melon au jambon, gaspacho, friands à la viande, petits calamars dans l’encre,…

        Pour ma part, je suis restée sur l’idée d’hors d’œuvre aux saveurs du Sud. Alors, pour l’apéritif, je propose des whoopies salés aux herbes de Provence fourrés au fromage de chèvre frais, pignons de pin et confiture de figues. Vous l’avez compris, énormément de saveurs se mêlent, oui, mais de manière harmonieuse. La confiture de figues permet d’adoucir la saveur prononcée du fromage.  

     

            Whoopies salés au fromage de chèvre et confiture de figue {Battle Food#21}         Whoopies salés au fromage de chèvre et confiture de figue {Battle Food#21}

     

    Ingrédients pour 15 whoopies :

    Les coques

    • 1 œuf
    • 100g de farine de blé
    • 100g de farine d’orge mondé
    • 1cc de levure chimique
    • 25g de beurre mou
    • 1CS d’huile d’herbes des maquis ou à défaut de l’huile vierge extra
    • Sel & poivre
    • 1cc rase d’herbes de Provence séchées

    La garniture

    • 100g de fromage de chèvre frais
    • 2CS de lait
    • 10g de pignons de pin
    • Confiture de figues violettes
    • Poivre

    Réalisation des coques

    • Préchauffez le four à 180°.
    • Dans un saladier, mélangez les deux types de farine, la levure chimique, les herbes de Provence, le sel et le poivre.
    • Faites un puits. Versez le beurre mou détaillé en dés dans le puits.
    • Du bout des doigts, mélangez les ingrédients jusqu’à obtenir un mélange sableux.
    • Ajoutez alors l’œuf battu, l’huile et le lait. Remuez tous les ingrédients de sorte à obtenir une pâte homogène et peu liquide.
    • Sur une plaque recouverte de papier cuisson, faites des petits pâtons de même calibre que vous aplatissez ensuite légèrement.
    • Enfournez pendant 20 minutes. Les coques de whoopies doivent être dorées.

    Réalisation de la garniture

    • Concassez grossièrement les pignons de pin
    • Dans un saladier, fouettez le fromage de chèvre avec le lait pour le rendre plus souple et moins compact. Ajoutez les pignons de pin. Assaisonnez.

    Montage

    • Regroupez les coques deux à deux.
    • Sur l’une des coques, disposez une cuillère à café de garniture puis disposez un peu de confiture de figues.
    • Disposez ensuite l’autre coque. Conservez les whoopies au frais jusqu'au moment de servir. 

     

    Whoopies salés au fromage de chèvre et confiture de figue {Battle Food#21}

     

     


    7 commentaires
  •  

    Gratin d'aubergine au fromage frais de chèvre

     

    Pour la préparation de cette recette, je me suis inspirée de celle présente dans le livre 5 fruits & légumes par jour … en 200 recettes & variations !, de Louise Pickford paru aux éditions Marabout. J’apprécie beaucoup ce petit livre qui m’a été offert : il ne propose que des recettes simples, originales et faciles à réaliser. 

    Outre la jolie photo qui illustrait la recette, c’est le mariage de saveurs estivales et la pluralité des textures qui m’a convaincue de la reprendre et de l’adapter en fonction de mes goûts. Cet essai m’a permis de découvrir le fromage frais de chèvre. A la cuisson, la texture de ce fromage n’est pas aussi fondante que je l’espérais mais ce fut quand même délicieux !

    Ce plat se suffit à lui-même. Mais rien ne vous empêche de l’accompagner de céréales (orge, quinoa, …) ou d’une viande. Ou, comme le conseille le livre, vous pouvez transformer le gratin en lasagne. Ceci, en ajoutant des feuilles de lasagne avant les couches d’aubergine et de préparer une petite béchamel dans laquelle vous intégrez le fromage de chèvre.

     

    Gratin d'aubergine au fromage frais de chèvre

     

    Ingrédients pour 2 personnes :

    • 1 petite aubergine
    • 1 petite boîte de tomates pelées
    • 100g de fromage frais de chèvre
    • 2CS de basilic ciselé
    • 1 oignon jaune
    • 1 gousse d’ail
    • 1 pointe de piment d’Espelette
    • 1CS de pignon de pin
    • Sel & poivre
    • Huile d’olive

    Réalisation

    • Épluchez et émincez finement l’oignon et la gousse d’ail. Dans une petite casserole, faites revenir l’ail et l’oignon dans un peu d’huile. Quand ils commencent à devenir transparents, ajoutez les tomates pelées et leur jus ainsi que le basilic ciselé. Assaisonnez et ajoutez le piment d’Espelette.
    • Mélangez et faites réduire à feux doux pendant 30 minutes. Remuez régulièrement. Stoppez la cuisson quand vous obtenez une préparation épaisse avec peu de jus.
    • Lavez l’aubergine et coupez-la dans le sens de la longueur afin d’obtenir des tranches de 2 à 3 mm d’épaisseur. Badigeonnez les tranches d’huile d’olive.
    • Dans une casserole bien chaude, faites légèrement griller les deux faces des tranches d’aubergine.
    • Préchauffez le four à 180°.
    • Dans un plat huilé, disposez des tranches d’aubergine. Recouvrez d’une couche de tomates. Puis, émiettez une partie du fromage frais de chèvre.
    • Recommencez en disposant une nouvelle couche d’aubergine, puis de tomates et enfin de fromage frais de chèvre. Recommencez ces opérations une dernière fois. Vous devez terminer par une couche de fromage frais de chèvre.
    • Répartissez sur le dessus les pignons de pin.
    • Enfournez pendant 30 minutes.
    • Servez à la sortie du four.  

     

     

    Gratin d'aubergine au fromage frais de chèvre

     


    7 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires