• Whoopies salés au fromage de chèvre et confiture de figue {Battle Food#21}

     

       Me revoici pour la 21ème édition de la Battle Food. Pour cette nouvelle session, c’est Laura du blog Délices Cookie’s qui est en charge de son organisation et qui a eu l’honneur de choisir son thème : les tapas ! Un thème estival qui met l’eau à la bouche !

        Les tapas sont issus du patrimoine culinaire espagnol. Ils sont généralement dégustés lors d’un apéritif dînatoire : les tapas sont synonymes de convivialité. Pour la petite histoire, au moment de l’apéritif, la coutume voulait que les personnes boivent un bon verre de vin rouge dans plusieurs bars/restaurants. Mais, pour ne pas consommer de l’alcool avec le ventre vide, des tartines de pain garnies de charcuterie et de crudités étaient proposées. Au cours du temps, les tapas se sont diversifiés de telle sorte que chaque région d’Espagne a ses petites spécialités. Bien que les tapas ne sont plus uniquement des tranches de pain garnies, ils sont restés simples : melon au jambon, gaspacho, friands à la viande, petits calamars dans l’encre,…

        Pour ma part, je suis restée sur l’idée d’hors d’œuvre aux saveurs du Sud. Alors, pour l’apéritif, je propose des whoopies salés aux herbes de Provence fourrés au fromage de chèvre frais, pignons de pin et confiture de figues. Vous l’avez compris, énormément de saveurs se mêlent, oui, mais de manière harmonieuse. La confiture de figues permet d’adoucir la saveur prononcée du fromage.  

     

            Whoopies salés au fromage de chèvre et confiture de figue {Battle Food#21}         Whoopies salés au fromage de chèvre et confiture de figue {Battle Food#21}

     

    Ingrédients pour 15 whoopies :

    Les coques

    • 1 œuf
    • 100g de farine de blé
    • 100g de farine d’orge mondé
    • 1cc de levure chimique
    • 25g de beurre mou
    • 1CS d’huile d’herbes des maquis ou à défaut de l’huile vierge extra
    • Sel & poivre
    • 1cc rase d’herbes de Provence séchées

    La garniture

    • 100g de fromage de chèvre frais
    • 2CS de lait
    • 10g de pignons de pin
    • Confiture de figues violettes
    • Poivre

    Réalisation des coques

    • Préchauffez le four à 180°.
    • Dans un saladier, mélangez les deux types de farine, la levure chimique, les herbes de Provence, le sel et le poivre.
    • Faites un puits. Versez le beurre mou détaillé en dés dans le puits.
    • Du bout des doigts, mélangez les ingrédients jusqu’à obtenir un mélange sableux.
    • Ajoutez alors l’œuf battu, l’huile et le lait. Remuez tous les ingrédients de sorte à obtenir une pâte homogène et peu liquide.
    • Sur une plaque recouverte de papier cuisson, faites des petits pâtons de même calibre que vous aplatissez ensuite légèrement.
    • Enfournez pendant 20 minutes. Les coques de whoopies doivent être dorées.

    Réalisation de la garniture

    • Concassez grossièrement les pignons de pin
    • Dans un saladier, fouettez le fromage de chèvre avec le lait pour le rendre plus souple et moins compact. Ajoutez les pignons de pin. Assaisonnez.

    Montage

    • Regroupez les coques deux à deux.
    • Sur l’une des coques, disposez une cuillère à café de garniture puis disposez un peu de confiture de figues.
    • Disposez ensuite l’autre coque. Conservez les whoopies au frais jusqu'au moment de servir. 

     

    Whoopies salés au fromage de chèvre et confiture de figue {Battle Food#21}

     

     


    7 commentaires
  •  

    Pastéis à mozzarella, basil et olives vertes

      

    Avant tout, je tiens à vous souhaiter une bonne et heureuse année 2014.

       Ces temps-ci, je suis un peu moins présente sur le blog entre les préparatifs de mon retour en France, les fêtes et la réalisation de mon mémoire de fin d’études. Cela va très certainement continuer ainsi avec la reprise des cours. Mais ce n’est pas pour autant que je vais totalement arrêter de publier des recettes.

       Pour commencer cette année, je vous présente ma recette des pastéis (pastel au singulier), des petits chaussons très célèbres au Brésil. Ils font partie de la street food du pays. Durant mon long séjour au Brésil, j’ai eu l’occasion d’en manger assez régulièrement. On en trouve de toutes les tailles (l’un d’entre-eux faisait 30 cm de longeur !) et de tous les goûts. Les plus courants sont à la viande rouge, à la crevette ou au queijo Minas, un fromage de couleur blanche. Certains restaurants proposent des recettes assez originales : camembert/poire ; abricot sec/brie, crevette/poireau. On peut même en trouver en version sucrée ! En faite, toutes les garnitures peuvent convenir, laissez libre court à votre imagination. Pour ma part, j’en ai réalisés à la mozzarella, au basilic et aux olives vertes.

       La particularité de ces chaussons tient de leur pâte qui est préparée à base de cachaça, un alcool très fort issu de la fermentation et de la distillation de la canne à sucre. C’est cette boisson alcoolisée qui va donner toute la légèreté à la pâte et permettre la formation de petites bulles quand on cuit les pastéis dans un bain d’huile. Les pastéis peuvent être également cuits au four. Personnellement, je les préfére plus frits car ils sont plus légers en bouche. Ceux qui sont présentés ici ont été cuits au four.

    Si vous ne disposez pas de cachaça, vous pouvez la remplacer par de la vodka, mais le résultat sera tout de même différent.

      

             Pastéis à mozzarella, basil et olives vertes      Pastéis à mozzarella, basil et olives vertes

      

    Ingrédients pour 16 pastéis de 8,5cm de diamètre :

    Pâte à pastéis

    • 300g de farine de blé
    • 120g d’eau tiède
    • 1,5CS de cachaça
    • 3CS d’huile neutre
    • 1/4cc de sel
    • 1 jaune d’œuf

    Garniture

    • 30g de parmesan râpé
    • 90g de mozzarella di Bufalla
    • Basilic frais
    • 60g d’olives vertes dénoyautées
    • 1 blanc d’œuf
    • Sel (si nécessaire) & poivre

     

    Réalisation

    • Versez la farine dans un saladier. Faites un puits.
    • Ajoutez l’huile, l’eau, la cachaça le jaune d’œuf et le sel.
    • Mélangez tous les ingrédients jusqu’à ce que la pâte n’adhère plus aux parois.
    • Formez une boule de pâte et enrubannez-la de papier film.
    • Disposez la pâte au réfrigérateur pendant au moins une heure.
    • Découpez la mozzarella en petits cubes. Faites de même avec les olives vertes. Lavez et ciselez les feuilles de basilic. Dans un bol, mélangez alors les ingrédients de la garniture. Assaisonnez.
    • Sur un plan de travail fariné, abaissez la pâte de sorte à celle qu’elle ai une épaisseur de 2mm.
    • A l’aide d’un emporte pièce, découpez des cercles dans la pâte.
    • Disposez une cuillère à soupe de garniture au centre de chaque cercle. Badigeonnez les bords des cercles avec le blanc d’œuf.
    • Pliez les cercles en deux et collez-les en enfonçant (pas trop quand même !) les dents d’une fourchette.

     

     Deux modes de cuisson

    • Versez de l’huile neutre dans un faittout et faites la chauffer.
    • Plongez les pastéis dans le bain d’huile et retournez-les quand la première face est dorée.
    • Egouttez-les bien sur du papier absorbant. Servez les pastéis encore chauds.

    Ou

    • Disposez les pastéis sur une plaque de cuisson et disposez-les au congélateur durant 30 minutes. Cela va éviter que la pâte ne se rétracte durant la cuisson
    • Préchauffez le four à 200°.
    • Enfournez pendant 25 à 30 minutes, retournez-les à la mi-cuisson. Les pastéis doivent être dorés. Servez à la sortie du four.

     

    Pastéis à mozzarella, basil et olives vertes

     

     


    5 commentaires
  • Acras de morue

     

       Aujourd’hui, je vous livre une petite recette de famille que je réalise avec ma mère lorsque l’on reçoit des invités ou encore lors de grandes occasions : anniversaires ou fêtes de fin d’année par exemple. Je veux parler des acras de morue. Ce sont des bouchées apéritives qui nous viennent tout droit des Antilles. Ils sont réalisés à partir d’une pâte à beignet à laquelle on ajoute de la morue dessalée effilée (mais vous pouvez également ajouter des morceaux de crevettes ou d’autres poissons blancs) et beaucoup de condiments afin de bien  relever leur saveur. Ces acras sont excellents accompagnés d'un filet de citron vert.

       Vous pouvez réaliser les acras à l’avance et même les congeler. C’est d’ailleurs ce que je fais. Comme cela, j’en ai toujours un peu en provision. Par la suite, il suffit de les déposer sur une plaque de cuisson et les faire décongeler une trentaine de minutes dans un four à 100°.

     

    Acras de morue

     

    Ingrédients pour 25/35 acras de morue :

    • 250g de filet de morue
    • 200g de farine de blé
    • 2 gros œufs
    • 125ml de lait
    • 2CS d’huile d’olive
    • 3 gousses d’ail
    • 2 échalotes
    • 2 oignons jaunes
    • Thym
    • Persil
    • Sel

     Réalisation

    • La veille, disposez la morue salée dans une essoreuse à salade. Le lendemain, changez son eau. Et recommencez cette opération une nouvelle fois si nécessaire.
    • Epluchez les gousses d’ail, les échalotes et les oignons. Coupez-les grossièrement.
    • Mixez-les avec le thym, le persil et l’huile.
    • Versez le tout dans un saladier. Ajoutez alors la farine, les œufs et le lait. Mélangez et salez (si nécessaire).
    • Laissez reposer la préparation au minimum durant 1 heure au frais.
    • Faites cuire les filets de morue dessalés, à l’eau froide (salée si nécessaire).
    • Portez à ébullition et laissez frémir quelques minutes (environ 7 minutes). Egouttez les filets de morue.
    • Retirez les arêtes qui auraient pu rester.
    • Effeuillez la morue et pilez-la ou réduisez-la en purée en la mixant.
    • Ajoutez la morue à la pâte.
    • Faites chauffez de l’huile de friture dans une grande casserole ou un fait-tout.
    • A l’aide de deux cuillères à café, prenez une partie de la pâte que vous plongez dans l’huile de friture chaude. Recommencez cette opération jusqu’à épuisement de la pâte à acras.
    • Les acras sont considérés comme cuits quand ils sont dorés. Retirez-les alors de l’huile et disposez-les sur du papier absorbant afin de bien les égoutter.
    • Gardez les acras au chaud (en les disposant dans un four préchauffé à 100° par exemple). Ceci, le temps de finir la cuisson de tous les acras.
    • Servez immédiatement accompagné de rondelles de citron vert.

     

    Acras de morue


    votre commentaire
  •  

    Gressins

      

    Voici une recette toute simple et rapide à réaliser pour l’apéritif : les gressins. Vous savez, ces petits bâtonnets parsemés de graines de toutes sortes et qui croquent sous la dent. Ils se dégustent aussi bien nature qu’accompagnés de tartinades ou de jambon sec.

       Récemment, j’ai voulu tester la farine d’avoine, elle a la particularité de ne pas contenir de gluten et aurait une petite saveur vanillée (j’ai eu beau me concentrer, je ne l’ai pas vraiment sentie !). Cependant, vous pouvez très bien n’utiliser que de la farine de blé.

       Les gressins se conservent dans une boîte métallique hermétiquement fermée afin qu’ils ne prennent pas l’humidité et deviennent mous. De ce fait, vous pouvez les réaliser à l’avance.

     

        Gressins       Gressins

                                                                              

    Ingrédients pour une vingtaine de gressins :

    • 200g de farine de blé
    • 50g de farine d’avoine
    • 125ml d’eau
    • 2CS d’huile d’olive
    • 1 sachet de levure déshydratée
    • 1cc de sel fin
    • 1 pincée de sucre
    • Des graines (sésame, graines de lain, chia, pavot,…)

     

    Réalisation

    • Versez l’eau dans un bol et faites-la tiédir 20 secondes au micro-onde puissance maximale. Ajoutez la pincée de sucre et la levure déshydratée. Remuez et recouvrez le bol d’un linge propre. Laissez reposer pendant 10 minutes.
    • Dans un saladier, versez les deux types de farine. Faites un puits et versez dedans la levure et l’huile d’olive.
    • Pétrissez la pâte jusqu’à ce qu’elle n’adhère plus aux parois du saladier.
    • Ajoutez alors le sel fin et pétrissez à nouveau la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne élastique.
    • Recouvrez le saladier d’un linge torchon propre et faites reposer la pâte 2 heures dans un endroit chaud et à l’abri des courants d’air.
    • Préchauffez le four à 170°.
    • Découpez la pâte en petits pâtons et faites-les roulez sur un plan de travail légèrement fariné afin d’obtenir la forme allongée des gressins.
    • Badigeonnez chaque gressin d’eau tiède et parsemez-les de graines de votre choix.
    • Déposez les gressins sur une plaque recouverte de papier cuisson.
    • Enfournez 20 à 30 minutes. Les gressins doivent être dorés.
    • Laissez-les refroidir à température ambiante.   

     

    Gressins


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique