•  

    Carrot Cake

     

     

       Aujourd’hui je vous livre ma version du Carrot Cake. Vous savez ce fameux gâteau qui n’a de déculpabilisant que son nom ! En effet, ce gâteau bien sucré est surmonté d’une bonne couche de glaçage à base de cream cheese et de citron.

       J’ai découvert le Carrot cake quand j’étais au Brésil. Une amie à ma mère avait apporté un beau Carrot cake recouvert d’un glaçage au chocolat. Je me souviens que sa couleur orange flashi m’avais intrigué.  Mais à la dégustation, j’avais été bluffé par son moelleux. Au final le cake n’était pas resté très longtemps dans le frigo… Je m’étais dit que j’effectuerai cette recette un de ces jours.

       Puis en novembre dernier, je me suis rendue avec une amie dans un petit salon de thé à Rennes qui en proposé. Je me suis alors laissée tenter par une belle part de Carrot Cake. A la différence de la recette Brésilienne, cette version était plus épicée et riche en fruits à coque (noisette, noix de pécan). J'ai tout simplement adoré. Une semaine après, je me mettais aux fourneaux ! 

     

    Carrot Cake

     

    Ingrédients pour 6 parts :

    Cake

    •          200g de carottes
    •          130g de farine de blé
    •          60g de sucre roux
    •          1 sachet de levure chimique
    •          1CS de bicarbonate de soude
    •          1cc de cannelle en poudre
    •          ½ cc de gingembre moulu
    •          55g d’huile végétale neutre
    •          60g de noix de pécan (ou mix 30g de noix et 30g noix de pécan comme moi)
    •          2 gros œufs entiers
    •          1 pincée de sel fin

    Glaçage

    •          1 barquette de 125g de cream cheese type Philadelphia
    •          2CS de sucre glace
    •          1 CS de jus de citron bio + quelques zestes

    Réalisation du glaçage

    •         Disposez le cream cheese dans un cul de poule.
    •          Ajoutez le sucre glace ainsi que le jus et les zestes de citron jaune.
    •          Battez l’ensemble des ingrédients au batteur électrique.
    •          Vous devez obtenir un glaçage lisse, homogène et onctueux.
    •          Réservez le tout au réfrigérateur.

    Réalisation du cake

    •          Préchauffez le four à 180°.
    •          Épluchez les carottes et râpez-les.
    •          Dans un récipient, battez les œufs et le sucre roux jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.
    •          Ajoutez alors l’huile. Mélangez bien. Incorporez la farine, le bicarbonate de soude et la levure chimique.
    •          Mélangez le tout délicatement pour éviter de faire des grumeaux.
    •          Ajoutez les épices et le sel fin ainsi que les noix que vous aurez grossièrement concassées.
    •          Terminer en intégrant les carottes râpées. Mélangez.
    •          Versez la préparation dans un moule à cake beurré.
    •          Enfournez pendant 30 minutes. La pointe d’un couteau doit ressortir sèche.
    •          Laissez refroidir à température ambiante.
    •          Une fois le cake refroidi, nappez le dessus du cake avec le glaçage.
    •          Terminez en décorant le cake de quelques brisures de noix et de noix de pécan.
    •          Sortez le cake 15 minutes avant de le servir.

     

    Carrot Cake


    votre commentaire
  •  

    Brownie aux fruits rouges

         Non, non, rassurez-vous, je ne vous ai pas oublié. C’est juste qu’en ce moment, j’ai très peu de temps pour m’occuper du blog.  Pour rattraper un peu mon retard, je vous livre une nouvelle version de brownie à base de fruits. J’ai trouvé cette idée sur le site de Madame Gâteau avec sa recette de Brownie clafoutis. J’ai ainsi repris ma recette de brownie et ai voulu utiliser mes framboises récoltées dans mon jardin et des myrtilles et mûres sauvages, cueillies lors de promenades dans les sous-bois. Si vous n’avez pas de fruits rouges frais, vous pouvez toujours utilisez des surgelés. Il vous suffira de bien les égoutter après décongélation totale.

       Le résultat est très gourmand et régressif. On retrouve un brownie avec deux textures. Celle du haut se rapproche du fondant au chocolat du fait de l’humidité apportée par les fruits rouges, tandis que la couche du bas est moelleuse comme celle d’une brownie traditionnel.

     

    Brownie aux fruits rouges

       Brownie aux fruits rouges

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                    

    Ingrédients pour un brownie de 6 /8 parts :

    • 180g de chocolat noir à cuire
    • 1CS bombée de cacao amer non sucré
    • 100g de fruits rouge frais ou décongelés
    • 200g de beurre
    • 250g de sucre en poudre
    • 60g de farine
    • 4 gros œufs

    Réalisation

     

    • Préchauffez le four à 180°.
    • Faites cuire le chocolat avec le beurre au bain marie. Stoppez la cuisson quand vous obtenez un mélange bien lisse.
    • Dans un saladier, mélangez le mélange chocolat/beurre fondus avec la farine.
    • Incorporez le sucre, le cacao amer en poudre et les œufs battus en omelette.
    • Mélangez.
    • Beurrez et farinez le moule.
    • Versez la préparation au ¾.
    • Recouvrez l’appareil des fruits rouges frais ou décongelés et égouttés.
    • Enfournez pendant 25 à 30 minutes. Le brownie est cuit quand la lame d’un couteau ressort avec quelques traces de pâte. 

     

    Brownie aux fruits rouges


    8 commentaires
  •  

    Bûche crème de marron, clémentine, chocolat blanc et pralin

    Aujourd’hui est un grand jour dans mon parcours de cuisinière amatrice : j’ai réalisé ma première bûche de Noël :) 

    En ce moment, festivités obligent, un bon nombre de recettes de bûches font leur apparition. Et pour beaucoup la bûche pâtissière classique est décrite comme un dessert « facile » à cuisiner. Le plus délicat étant de rouler la génoise sans la casser. Passer cette épreuve, c’est finger in the nose comme diraient les anglais ! A partir de là, je me suis dit et pourquoi pas me lancer dans l’aventure cette année ? Et j’ai bien fait car comme le disent si bien mes amies culinautes, la bûche, c’est facile ;)

     

    Bûche crème de marron, clémentine, chocolat blanc et pralin

     

    Je vous avoue que le plus dure a été de choisir l’association de saveurs qui allaient composer la bûche. Après quelques hésitations je me suis décidée pour une association très automnale : crème de marron et clémentine auquel j’ai ajouté du chocolat blanc pour rendre la bûche encore plus gourmande. Pour rentrer un peu plus dans les détails, j’ai cuisiné une génoise au pralin garnie de marmelade de clémentines Corse, d’une mousse de mascarpone à la crème de marron et de chocolat blanc.

    Je craignais que le résultat final ne soit trop sucré mais il n’en est rien. Au contraire, on en reprend volontiers une bouché sans avoir besoin de boire un peu entre deux !! Bon trêve de blabla, voici la recette…

     

    Bûche crème de marron, clémentine, chocolat blanc et pralin

     

    Ingrédients pour une Bûches de 4 à 6 parts :

    La génoise au pralin

    • 35g de sucre
    • 40g de farine de blé
    • 2 œufs
    • 2CS de pralin
    • 1 pincée de sel

    La mousse à la crème de marron

    • 250 g de mascarpone
    • 1 œuf
    • 3 CS de crème de marron
    • 65g de chocolat blanc
    • Marmelade de clémentine
    • 1CS de crème fraîche liquide
    • Zestes de clémentine
    • 1 pincée de sel

    Décor

    • 4 quartiers de clémentine
    • 20g de chocolat blanc
    • Pralin

    Réalisation de la génoise

    • Préchauffez le four à 180°.
    • Séparez les jaunes des blancs d’œufs.
    • Fouettez les jaunes d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
    • Montez les blancs en neige avec la pincée de sel.
    • Incorporez une partie des blancs en neige à la préparation à base de jaunes d’œuf. Quand les blancs d’œuf sont bien intégrés, ajoutez le reste en faisant des mouvements souples de bas en haut et des bords vers le centre pour ne pas casser les blancs.
    • Ajoutez en fine pluie la farine au fur et à mesure en continuant à mélangez délicatement.
    • Terminez par ajouter le pralin. Mélangez.
    • Etalez la préparation sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson.
    • Façonnez un rectangle de 25*20 cm.
    • Enfournez pendant 8 à 10 minutes.
    • La génoise doit être juste dorée.
    • A la sortie du four retournez la génoise sur un torchon propre humidifié.
    • Enlevez délicatement le papier cuisson de la génoise.
    • Enroulez la génoise et emballez-la dans le torchon. Laissez la génoise refroidir 10 à 15 minutes, le temps de préparer la garniture.

    Réalisation de la mousse à la crème de marron

    • Dans un saladier, versez le mascarpone et détendez-le en le fouettant.
    • Séparez le jaune du blanc d’œuf et ajoutez le jaune au mascarpone. Mélangez.
    • Ajoutez la crème de marron au mascarpone et mélangez à nouveau.
    • Faites fondre le chocolat blanc avec la crème fraîche. Une fois le chocolat fondu, intégrez-le à la préparation à base de mascarpone.
    • Montez le blanc d’œuf en neige avec la pincée de sel.
    • Intégrez le blanc d’œuf à la préparation à base de mascarpone en deux temps comme pour la génoise.

    Montage

    • Déroulez la génoise encore tiède.
    • Redessinez les bords de la génoises de sortes à ce qu’ils soient réguliers.
    • Badigeonnez la génoise de marmelade de clémentines.
    • Puis recouvrez d’une couche généreuse de mousse à la crème de marron.
    • Saupoudrez de zestes de clémentines et de pralin.
    • Roulez à nouveau la génoise et emballez-la dans du papier film.
    • Conservez-la au minimum 4 heures au frigo, le temps que la mousse prenne.
    • Pendant le temps de prise, vous pouvez réaliser les quartiers de clémentine en coque de chocolat blanc et de pralin.
    • Pour cela, ôtez les filaments blancs des quartiers de clémentines.
    • Faites fondre le chocolat blanc au micro-onde ou au bain-marie.
    • Trempez-les quartier jusqu’à leur moitié dans le chocolat fondu puis enrobez-les de pralin. Disposez les quartiers sur du papier cuisson

     

    • Une fois le temps d’attente écoulé, enlevez le papier film de la buche et disposez le gâteau sur son plat de présentation.
    • Etalez le reste de la mousse sur la bûche. Vous pouvez faire comme moi des petits effets s’il vous reste de la crème.
    • Saupoudrez de pralin (et de quinoa soufflé pour moi). Disposez les quartiers de clémentines enrobés sur la bûche.
    • Redisposez la bûche au frais pendant une heure.

     

    Bûche crème de marron, clémentine, chocolat blanc et pralin

     


    6 commentaires
  •  

    Brownie à la menthe

     

     

        Je ne me lasserai jamais des brownies tant les variantes sont multiples : avec des noix, des fruits,… Sans oublier les versions « hybrides » comme le brookie ou le Brownie-cheesecake. Mais quelque la version, le brownie reste l’une de mes gourmandises préférées.

        En faisant avec ce que j’avais dans mes fonds de tiroirs, j’ai cuisiné des brownies à la menthe. L’ajout de cette herbe aromatique apporte une note de fraîcheur originale et bien sympathique. Sa texture fondante a fini de me convaincre !

     

     

     

    Brownie à la menthe

     

     

    Ingrédients pour 4 petits brownies :

    • 80g de chocolat à cuire
    • 20g de cacao amer non sucré
    • 85g de cassonade
    • 40g de farine de blé
    • 30g de beurre
    • 40g de crème fraîche liquide
    • 1 gros œuf
    • 10+5 feuilles de menthe fraîche

             

    Réalisation

    • Préchauffez le four à 180°.
    • Faites frémir la crème fraîche à feu doux. Stoppez la cuisson, disposez les 10 feuilles de menthe fraîche. Mélangez et laissez infuser à couvert pendant 25 minutes.
    • Faites cuire le chocolat avec le beurre au bain marie. Stoppez la cuisson quand vous obtenez un mélange bien lisse.
    • Dans un saladier, mélangez le mélange chocolat/beurre fondus avec la farine.
    • Incorporez la cassonade, le cacao amer en poudre et l’œuf battu en omelette.
    • Versez la crème fraîche infusée à la menthe filtrée.
    • Hachez les 5 feuilles de menthe restantes et ajoutez-les à la préparation.
    • Mélangez.
    • Beurrez et farinez les moules.
    • Versez la préparation au ¾.
    • Enfournez pendant 25 à 30 minutes. Les brownies sont cuits quand un cure-dent ressort sec.

     

     

    Brownie à la menthe

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique