•   

    Boulettes de porc menthe/noisette et ses tagliatelles de courgette et d'asperge

     

        Quand il fait beau et chaud, comme en ce moment, je recherche à manger des plats frais et léger et qui soient rapides à préparer. A 90% du temps, je me concocte une petite salade de mâche avec tout ce qui me tombe sous la main… Enfin presque !! Mais la diversification, cela a également du bon. C’est en faisant mes courses que j’ai eu l’envie de me cuisiner des boulettes de viande (chose que je fais rarement) et de les accompagner de tagliatelles de légumes de saison.

        Pour donner du pep’s aux boulettes de porc, j’ai ajouté du parmesan et des feuilles de menthe. C’est une herbe aromatique qui se marie très bien au porc. Et pour apporter une touche d’originalité, j’ai ajouté à la préparation des boulettes de la purée de noisette, saveur que l’on retrouve de façon subtile après cuisson. Après, rien ne vous empêche de varier et de prendre du veau ou du poulet/dinde à la place du porc.

       En ce qui concerne les tagliatelles de courgettes et d’asperges, je les ai gardées crues pour conserver leur fraîcheur et leurs vitamines. Et enfin j’ai parsemé les assiettes de pignons de pin pour le croquant et de zestes de citron jaune pour la fraîcheur. Voilà, vous savez tout. Maintenant je laisse place à la recette…

     

    Boulettes de porc menthe/noisette et ses tagliatelles de courgette et d'asperge

    Ingrédients pour 2 personnes :

    •     280g d’escalope de porc
    •     2CS de parmesan râpé
    •     2cc de purée de noisette (marque Keimling pour moi)
    •     1 courgette
    •     6 petites asperges vertes
    •     1 oignon nouveau
    •     1 petite gousse d’ail
    •     6 feuilles de menthe fraîche
    •     Sel & poivre
    •     Zestes de citron jaune (bio de préférence)
    •     1 poignée de pignons de pin

    Réalisation des boulettes de porc

    •      Détaillez grossièrement les escalopes de porc et les feuilles de menthe.
    •      Épluchez la gousse d’ail et coupez-la grossièrement. Faites de même avec l’oignon nouveau.
    •      Dans un mixeur, mettez les morceaux de viande, les feuilles de menthe, la gousse d’ail, l’oignon nouveau ainsi que la purée de noisette et le parmesan.
    •      Assaisonnez à votre convenance.
    •     Mixez le tout jusqu’à l’obtention d’une préparation homogène.
    •     Formez des boulettes de viande en roulant la préparation dans les paumes de vos mains.
    •     Dans une poêle bien chaude et légèrement huilée, faites colorer les deux faces des boulettes. Poursuivez la cuisson à feux doux et à couvert pour garder le moelleux des boulettes.

    Réalisation des tagliatelles de courgette

    •      Durant la cuisson des boulettes de porc, lavez la courgette. Coupez les extrémités du légume.
    •        A l’aide d’un économe, faites des tagliatelles de courgette.
    •        Détaillez les tagliatelles en de fins rubans de courgette afin d’obtenir des tagliatelles.
    •        Il est aussi possible de réaliser les tagliatelles à l’aide d’une mandoline.
    •       Lavez les asperges, coupez leur pied et réalisez de fines tagliatelles.
    •     Dans un saladier, disposez les tagliatelles et assaisonnez-les du jus de citron.

    Le dressage

    •      Disposez au centre des assiettes un nid de tagliatelles de courgette/asperges.
    •      Répartissez les boulettes de porc.
    •      Parsemez les assiettes de pignons de pin et de zestes de citron jaune.
    •      Servez immédiatement. 

    Boulettes de porc menthe/noisette et ses tagliatelles de courgette et d'asperge


    1 commentaire
  •  

    Panna cotta framboise & myrtille

     

      Pour fêter l’arrivée de l’été, je vous propose un petit dessert léger à base de fruits rouges  la framboise et la myrtille.

        On commence à voir ces fruits sur les étals des marchés et en supermarchés à côté des groseilles et des cerises.  Pour ma part, ayant réalisé cette recette en août dernier (cela date un peu…), j’ai utilisé les framboises du jardin et des myrtilles cueillis dans les sous-bois.

        Ces petites verrines se composent d’une couche de biscuits rose de Reims à la grenadine, d’une panna cotta à la framboise et d’un coulis à la myrtille. Pour garder toute la saveur des fruits et comme j’apprécie beaucoup l’acidité des framboises, j’ai très peu ou pas sucré les différentes préparations.

        Et comme la saison des bikinis approche à grands pas, vous pouvez remplacer la crème fraîche à 35% de mg par un mélange 100ml de lait écrémé et 70 ml de crème fraîche liquide à 15% de mg ;)

     

    Panna cotta framboise & myrtille

     

     

    Ingrédients pour 4 verrines :

    •         3 biscuits rose de Reims
    •         2 CS de sirop de grenadine
    •         170ml de crème fraîche liquide
    •        15g de sucre de canne
    •         1 pointe de vanille en poudre
    •         75g de framboises (+ quelques-unes pour la décoration)
    •         75g de myrtilles
    •         1cc rase d’agar-agar

    Réalisation

    •         Mixez les biscuits roses de Reims pour obtenir de la poudre. Versez-les dans un saladier et versez le sirop de grenadine. Mélangez.
    •         Répartissez la préparation dans le fond des verrines et tassez-la bien.
    •         Mixez les framboises pour obtenir une purée et filtrer cette dernière pour ne garder que la pulpe.
    •        Dans une petite casserole, faites chauffer la crème avec l’agar-agar, le sucre de canne, la vanille en poudre et la purée de framboises.
    •         Lorsque la préparation commence à frémir, prolongez la cuisson de 30 secondes.
    •         Versez progressivement la crème à la framboise dans les verrines.
    •         Laissez refroidir à température ambiante. Puis disposez au frais pendant 3 heures.
    •         Pendant le temps de pose, préparez le coulis de myrtilles. Pour se faire, mixez tout simplement les fruits.
    •         Au moment de servir, répartissez le coulis de myrtilles sur les panna cotta et décorez-les en disposant quelques fruits rouge frais.

     

    Panna cotta framboise & myrtille


    4 commentaires
  •   

    Roulés de sandre au pesto verde et ses légumes rôtis

          Mon grand frère est un grand passionné de pêche. Il y a peu de temps, il a passé ses vacances autour d’un lac et a ramené pas mal de filets de sandre. Ne sachant qu’en faire et étant de passage en Auvergne, il en a profité pour me remplir mon sac de congélation lors de mon départ. Quel geste généreux! D’autant plus que le sandre est un poisson d’eau douce que l’on ne trouve que très rarement sur les étals des poissonniers. Et c’est bien dommage, car sa chair est tout simplement excellente ! Il ne restait plus qu’à trouver des recettes originales permettant de mettre en valeur ce met de choix (et je cherche encore…). Si vous ne trouvez pas de sandre, vous pouvez le remplacer par des filets de cabillaud, de lieu jaune ou noir.

    A l’approche des beaux jours, je souhaitais créer une assiette bien colorée (le visuel à de l’importance) avec des bons légumes de saison pour faire le plein de vitamines mais aussi une touche de gourmandise tout de même : l’ajout d’un pesto verde (l’un de mes péchés mignons^^).

    Afin de donner du pep’s au sandre, j’ai trouvé intéressant de le garnir avec ce fameux pesto plutôt que de le servir à côté comme une simple sauce.

    Verdict: un pur régal ! Cela change beaucoup du simple filet de poisson cuit au four en papillote avec deux tranches de citron en guise d’assaisonnement. A vous de tenter maintenant !

     

    Avec cette recette, je participe au défi du mois de Mai du site culinaire Recette.de : Roule ce qu’il te plait.

     

    Roulés de sandre au pesto verde et ses légumes rôtis

     

    Ingrédients pour 2 personnes :

    Le pesto

    • 30g de pignons de pin
    • 45ml d’huile d’olive vierge extra de bonne qualité
    • 1 petite gousse d’ail
    • 20g de parmesan râpé
    • 5CS de basilic ciselé
    • 1 filet de jus de citron jaune
    • Sel & poivre

     

    Les légumes

    • 4 petites carottes
    • 1 courgette
    • 6 tomates cerise (jaune, rouge, orange)
    • Huile d’olive
    • Sel & poivre
    •  2 filets de sandre (ou filet de lieu jaune)
    • Fleur de sel

     

    Réalisation du pesto

    • Dans une poêle bien chaude, faites légèrement torréfier les pignons de pin.
    • Épluchez la gousse d’ail et coupez-la grossièrement.
    • Dans un mixeur, disposez la gousse d’ail, le basilic grossièrement ciselé, les pignons de pin refroidis, le parmesan râpé, l’huile d’olive et le jus de citron.
    • Mixez le tout à votre convenant (en fonction de la texture de pesto que vous souhaitez obtenir. Le mieux étant qu’il ne soit ni trop épais, ni trop liquide).
    • Assaisonnez à votre convenance. Réservez.

    Préparation des légumes

    •  Préchauffez le four à 200°.

     

    • Lavez les légumes. Épluchez les carottes et fendez-les dans le sens de la longueur. Détaillez la courgette en bâtonnets.
    • Dans un plat allant au four, disposez les légumes et huilez-les légèrement à l’aide d’un pinceau.
    • Salez et poivrez.
    • Enfournez pendant 25 minutes en retournant les légumes de temps en temps. Les légumes sont cuits quand la lame d'un couteau s'enfonce facilement. 

    Préparation du poisson.

    • Étalez sur une planche à découpez les filets de sandre. Détaillez les filets de sandre afin d’obtenir un rectangle harmonieux. Faites également en sorte que l’épaisseur du filet soit homogène sur toute la longueur.
    • Déposez une couche de pesto sur les filets de sandre.
    • Roulez les filets.
    • Disposez les roulés dans un plat. Badigeonnez d’huile d’olive, assaisonnez et enfournez pendant 15 minutes. (Vous l’avez compris, vous cuisez les roulés de sandre en même temps que les légumes).

     

    Présentation

    • A la sortie du four, disposez sur les assiettes un lit de légumes en alternant carotte et courgette.
    • ·Disposez dessus le rouler de sandre. Répartissez les tomates cerise sur le pourtour de l’assiette. Faites de même avec le reste du pesto (comme cela on a un contraste chaud/froid).
    • Terminez par saupoudrez l’assiette de fleur de sel.
    • Servir de suite. 

    Roulés de sandre au pesto verde et ses légumes rôtis


    7 commentaires
  •  

    Far inspiration normande

          Me voici de retour avec une nouvelle recette sucrée à base de fruit. Comme vous le savez si vous lisez régulièrement les postes, j’affectionne énormément le far breton. J’adore sa consistance un peu collante et compacte et j’apprécie de régulièrement détourner la recette de base aux pruneaux.

            Alors quand on m’a dit de « m’occuper du dessert »pour un pique-nique à Etretat (vous savez cette ville de Haute Normandie réputée pour ses falaises), je me suis directement mise en tête de cuisiner un far aux saveurs de la Normandie, à savoir la pomme et le caramel crémeux. Pour ajouter un peu plus de gourmandise à ce dessert, j’ai ajouté du pralin qui s’accommode très bien aux deux ingrédients cités plus haut.

         Le résultat final a été unanimement apprécié. Le caramel est bien présent s’en être écœurant et sucre juste comme il faut la pâte. De plus, il y a un beau contraste de textures entre le fondant de la pomme, le croquant du pralin et  le côté collant de la pâte du far.

        Je profite également de ce poste pour vous présenter mon nouveau partenariat, Régilait, entreprise reconnue dans la fabrication et commercialisation de produits à base de lait (lait concentré, lait en poudre notamment. Il y a quelques semaines, j’ai reçu un carton avec différents échantillons dont une nouveauté : du caramel au beurre salé conditionné dans un tube. Sa texture est bien crémeuse, onctueuse et à demi liquide. Il s’étale assez bien. La pointe de sel de Guérande est bien dosée. C’est un très bon produit à utiliser comme pâte à tartiner où comme ingrédient dans la préparation d’un dessert. Son conditionnement en tube lui confère un côté pratique : on peut l’embarquer partout et on n’a pas besoin de petite cuillère, il y a juste à presser le tube.  Je vous en parle car c’est cette nouveauté que j’ai utilisé dans le far.

    Far inspiration normande

     

     

    Ingrédients pour 4 à 6 parts : 

    • 3 cuillères à soupe de caramel crémeux Régilait
    • 100g de farine de blé
    • 1cc de beurre demi sel fondu
    • 1 œuf
    • 1 CS de pralin
    • 200ml de lait
    • 1 belle pomme (variété Golden pour moi)
    • Beurre
    • 1 belle pointe de vanille en poudre

    Réalisation 

    • Épluchez la pomme et détaillez-la en dés de taille uniforme.
    • Faites-la cuire à feu doux et à couvert avec un peu de beurre. Remuez de temps en temps. Les dés de pomme sont cuits quand la lame d’un couteau s’y enfonce facilement. Une fois cuites, ajoutez le caramel crémeux et mélangez.
    • Préchauffez le four à 180°.
    • Versez la farine dans un saladier. Mélangez et former un puits pour incorporer l’œuf battu en omelette. Ajoutez par la suite le beurre fondu, la vanille en poudre et le lait.
    • Mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Incorporez alors les dés de pomme à l’appareil.
    • Versez la préparation dans un moule préalablement beurré.
    • Répartissez sur le dessus de la pâte le pralin.
    • Enfournez pendant 50 minutes.
    • La surface du far doit être bien dorée.
    • Laissez refroidir à température ambiante. 
    • A servir frais.

     

     

    Far inspiration normande

     


    6 commentaires