• Oeufs de caille marbrés

     Je profite des vacances de fin d’année pour m’activer un peu aux fourneaux.  Aujourd’hui, je vous présente une recette simplissime, rapide, en fin, cela dépend des étapes ! Et surtout qui en jette. Cela fait un peu plus d’un an que j’ai découvert cette recette sur la blogosphère. En la revoyant passer ces dernières semaines, j’ai voulu me lancer.

       Le choix du thé est assez importante. Il faut en sélectionner un qui soit assez puissant. Pour ma part, j’ai choisi un thé noir Darjeeling bien corsé. Sa présence est vraiment subtile en bouche mais cela fait toute la différence ! Pour avoir une marinade bien foncé, j’ai laissé infuser pendant au moins 10 minutes. On sent plus la sauce soja. Il n’est donc pas nécessaire de les saler au moment de les servir.

       Aussi, pour obtenir les belles marbrures, il faudra s’armer de patience, de beaucoup de patience… En effet, les marbrures sont beaucoup plus visibles sur la peau qui se positionne entre la coquille et le blanc d’œuf. Afin de bien faire attention à ne pas l’enlever avec la coquille, je me suis munie d’une longue et fine aiguille et d’y aller progressivement. J’ai mis une bonne heure pour tous les écaler. Quand on sait cela, on apprend à déguster lentement un œuf de caille ;)

     

    Oeufs de caille marbrés

     

    Ingrédients pour une vingtaine d’œufs :

    •          20 œufs de caille
    •          1CS de sauce soja
    •          5 tours du moulins 5 baies
    •          1 litres d’eau
    •          1 sachet de thé noir bien parfumé

    Réalisation

    •          Portez à ébullition un grand volume d’eau chaude. Quand l’eau commence à bouillir, versez les œufs de caille et faites-les cuire 4 minutes.
    •          Sortez-les œufs de la casserole à l’aide d’une écumoire. Réservez.
    •          Avec l’eau de cuisson, faites infuser un sachet de thé noir bien parfumé.
    •          Versez le thé dans un saladier. Ajoutez la sauce soja et le mélange 5 baies.
    •          Faites mariner les œufs.
    •          Disposez le bac au frigo pendant 24 heures.
    •          Écalez doucement les œufs pour faire en sorte de garder la peau des œufs de caille. Cette étape est assez longue…
    •          Conservez les œufs au frais jusqu’au moment de les servir.

     

    Oeufs de caille marbrés

     


    1 commentaire
  •  

    Éclairs craquelin salés à la truite fumée

       Il y a deux semaines, j’ai fait la découverte d’une jolie pâtisserie à Caen qui propose uniquement des gourmandises salées et sucrées à base de pâte à choux. A ma grande surprise, la pâtisserie propose des choux et éclairs craquelin salés. Alors craquelin sucré ou salé ? Malheureusement, le vendeur de la boutique n’a pas souhaité me répondre pour entretenir le mystère…

       Mais je ne vous cache pas que je suis restée fidèle à l’une de mes devises : « Google et ton ami ». Et ni une ni deux, j’ai résolu le secret du craquelin salé. En fait la cassonade est remplacée par du parmesan râpé !! 

       Connaissant ainsi toutes les subtilités de la recette, je me suis mise mettre aux fourneaux ! Pour apporter un peu d’originalité aux éclairs, j’ai souhaité faire une pâte à choux avec de la farine de sarrasin. Et pour accommoder sa saveur prononcée, je l’ai associée à la truite fumée (le saumon fumé convient également) et à une crème à base de ricotta, d’aneth et de citron vert pour apporter un peu de pep’s. Avec cette recette, on se croirait presque au printemps !

      Ces petits éclairs conviennent tout à fait pour un apéritif. Du fait de leur forme, on pourrait les prendre pour des mini sandwichs.

    Trêve de blabla et passons au vif du sujet : la recette !

     

    Éclairs craquelin salés à la truite fumée

    Ingrédients pour 5 éclairs :

    Craquelin

    • 15g de beurre mou
    • 15g de parmesan râpé
    • 15g de farine de blé

    Pâte à choux

    • 20g de farine de blé
    • 20g de farine complète de sarrasin
    • 1 œuf
    • 31ml d’eau
    • 31ml de lait
    • 20g de beurre
    • 1 pincée de sel

    Garniture

    • 1 petite échalote
    • 200g de ricotta
    • Zests de citron vert
    • Filet de jus de citron vert
    • Aneth ciselée
    • Sel & poivre
    • 3 tomates cerise
    • 2 pétales de tomates séchées
    • 1 belle tranche de truite fumée

    Réalisation du craquelin

    • Dans un saladier, mélangez du bout des doigts le parmesan râpé avec la farine et le beurre mou détaillé en dé.
    • Quand vous obtenez un mélange sablé, formez une boule.
    • Disposez-la sur du papier sulfurisé et recouvrez-la avec le même type de papier.
    • Étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie afin que le craquelin fasse 2 à 3 mm d’épaisseur.
    • Disposez le craquelin au réfrigérateur le temps de la préparation de la pâte à choux.

    Réalisation de la pâte à choux

    • Préchauffez le four à 180°.
    • Dans une petite casserole, faites chauffer le lait avec l’eau, la pincée de sel et le beurre détaillé en dés.
    • Quand le beurre à complètement fondu, versez en une seule fois les farines.
    • A l’aide d’une cuillère à bois, mélangez énergiquement jusqu’à ce que la pâte n’adhère plus aux parois de la casserole.
    • Versez la pâte dans un saladier. Laissez un peu refroidir.
    • Intégrez l’œuf battu à la pâte et mélangez.
    • Reversez la pâte dans la casserole et faites chauffer à feux doux tout en remuant la pâte. En procédant ainsi, on dessèche la pâte. Stoppez la cuisson quand la pâte n’adhère plus aux parois de la casserole.
    • Versez la pâte dans une poche à douille avec un embout rond de 8mm.
    • Sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé, réaliser des éclairs de 6cm de longueur.
    • Sortez le craquelin du réfrigérateur et détaillez des rectangles légèrement plus petits que le dessus des éclairs.
    • Enfournez pendent 15 minutes.
    • Baissez la température à 160° et prolongez la cuisson pendant 25 minutes. Ouvrez la porte du four durant les 5 dernières minutes de la cuisson.
    • Laissez refroidir dans le four, porte entre-ouverte.

     

    Réalisation de la garniture

    • Dans un petit bol, mélangez la ricotta avec l’aneth ciselé, les zests de citron vert et le filet de jus de citron vert.
    • Émincez finement l’échalote et intégrez-la à la préparation.
    • Assaisonnez et mélangez.

    Montage

    • Coupez les tomates cerise en fines lamelles. Coupez des petites lanières de tomates séchées.
    • Coupez des lanières de truite fumée.
    • Coupez les éclairs dans le sens de la longueur.
    • Nappez le dessous de l’éclair de la garniture à base de ricotta. Puis, disposez des tranches de tomates cerise et séchées en les alternant.
    • Recouvrez d’une lanière de truite fumée.
    • Disposez le chapeau de l’éclair.
    • Disposez au frais jusqu’au moment de servir.

     

    Éclairs craquelin salés à la truite fumée


    5 commentaires
  •  

    Rillettes de sardines

     

     

       Malgré le mauvais temps, l’été reste comme même le moment des apéritifs entre amis et/ou membres de la famille. Mais c’est aussi une période où l’on n’a plus envie de se mettre les doigts de pieds en éventail que de passer des heures en cuisine. Il faut du vite fait bien fait!

       C’est dans cet état d’esprit que j’ai préparé des rillettes à la sardine. Un poisson estival goûteux et qui en plus est vraiment abordable. Pour réaliser cette recette, j’ai utilisé des sardines fraîches que j’ai cuites à la poêle (sans ajout de matière grasse) pour ensuite ôter leurs arêtes, ce qui ne fut pas franchement une partie de plaisir ! Eh oui, les sardines ont énormément de toutes petites arêtes ! J’ai même dû me munir d’une pince à épiler, c’est dire ! Pour éviter tout ce tracas, je vous conseille d’utiliser des sardines au naturel conditionnées dans des boîtes de conserve. Si vous n’êtes pas un grand amateur de sardine, vous pouvez très bien la remplacer par du maquereau ou du thon. L’ajout de ciboulette et de moutarde viennent doucement relever ces rillettes onctueuses.  

    Ces rillettes se conservent 4 jours au réfrigérateur dans un bocal hermétiquement fermé.

     

    Rillettes de sardines

     

    Avec cette recette, je participe au concours lancé par Sabine du blog Délice Céleste au tour du thème : "Cuisinez la moutarde"

    Rillettes de sardines

     

    Ingrédients pour 2 petits pots:

    • 100g de fromage frais type Carré Frais
    • 150g de sardines fraîche cuites ou en boîte (au naturel)
    • 5 brins de ciboulette
    • 1cc bombée de moutarde
    • Sel (facultatif)
    • Poivre

    Réalisation

    • Dans un saladier, émietter les sardines tout en prenant garde d’enlever la peau et les arêtes.
    • Ajoutez la moutarde et le fromage frais. Mélangez.
    • Lavez et ciselez finement la ciboulette. Ajoutez-la à la préparation.
    • Assaisonnez à votre convenance.
    • Versez les rillettes dans un bocal et réservez au frais jusqu’au moment de servir.

     

    Rillettes de sardines

     


     

    English version

    Ingrédients for 2 little jars :

    • 5 1/2oz fresh sardine or in a can but not in oil
    • 3 1/2oz cottage cheese (fromage frais)
    • 1tsp of mustard
    • Salt (not necessary)
    • Pepper

    Réalisation

    • In a bowl, crumble the sardines in removing the fishbones, skine and sacles.
    • Add the mustard and the cottage cheese. Melt all the ingredients.
    • Wash and chop finely chives. Introduce it to the preparation
    • Season the rillettes as you like them.
    • Put the rillettes in a jar and place them in the fridge until you serve them.
    • You can keep it 4 days in the fridge. 

     

    Rillettes de sardines


    7 commentaires
  •  

    Soupe froide de melon,  fromage de chèvre frais, chips de viande {Battle Food #22}

        Pour cette 22ème édition de la Battle Food, Lyne, du blog « Epices&moi », a choisi un thème bien de saison puisqu’il s’agit des « verrines épicées d’été ». Autant dire que le thème est vaste mais il permet de laisser libre cours à notre imagination.

       Ce qui est bien avec les verrines, c’est que l’on peut en faire aussi bien pour une personne que pour 2, 4,6,… C’est d’ailleurs pour leur côté pratique que j’en réalise souvent lorsque nous avons des invités à la maison !

       Les verrines devant contenir des produits estivaux, je me suis tournée vers l’une des stars de l’été : le melon. Je l’ai marié au concombre pour en faire une petite soupe froide rafraîchissante. Pour relever le tout, je l’ai parfumé au piment d’Espelette. Cette épice est à doser avec parcimonie car elle est vraiment, vraiment forte! Pour avoir plusieurs textures, j’ai agrémenté la soupe froide d’un peu de fromage de chèvre frais et de chips de viande.

    Cette recette peut être aussi bien servie en apéritif comme en entrée.

    Soupe froide de melon,  fromage de chèvre frais, chips de viande {Battle Food #22}

     

    Ingrédients pour 4 verrines :

    La soupe froide

    • 140g de concombre épluché
    • 420g de melon épépiné
    • 1 gousse d’ail
    • 1/2 CS de vinaigre balsamique
    • Sel & poivre
    • 1 pointe de piment d’Espelette

    Topping

    • 30g de fromage de chèvre frais
    • Piment d’Espelette
    • 2 tranches de viande de porc maigre (ou du grison, bacon)
    • 1cc de lait

     

    Réalisation de la soupe froide

    • Épluchez la gousse d’ail, ôtez son pédoncule et émincez-la grossièrement.
    • Détaillez la chair du melon en gros dés. Faites de même avec le concombre.
    • Dans un blender, mixez l’ensemble des ingrédients du gaspacho. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Vous devez obtenir une préparation ni trop liquide ni trop épaisse.
    • Versez la soupe froide dans un saladier que vous recouvrez de film alimentaire avant de le mettre au réfrigérateur durant au moins 2 heures.

    Réalisation du topping

    • Préchauffez le four à 180°.
    • Détaillez les tranches de viande en forme de triangle. Répartissez-les sur une plaque préalablement recouverte de papier cuisson.
    • Enfournez pendant 8 minutes. Laissez refroidir à température ambiante
    • Dans un petit récipient, mélangez le fromage frais de chèvre avec le lait pour le rendre plus souple.

    Montage

    • Répartissez la soupe froide de melon dans les verrines.
    • A l’aide de 2 cuillères à café, formez des petites quenelles de fromage de chèvre frais que vous disposez sur la soupe froide. Saupoudrez de piment d’Espelette. Plantez dans le fromage des triangles de chips de viande séchée.
    • Servez immédiatement. 

     

    Soupe froide de melon,  fromage de chèvre frais, chips de viande {Battle Food #22}


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique