•    

    Curd à la mandarine

    Après avoir testé le curd au citron, à la fraise ou encore au fruit de la passion, j’ai voulu savoir ce que cela pouvait bien donner à la mandarine.

    Résultat : un délice comme les autres versions ! J’adore le côté fruité et acidulé de cette crème.

       Ce curd se conserve facilement une semaine au frais. Vous pouvez le déguster simplement nappé sur des tranches de pain ou encore pour fourrer des pâtisseries (macarons, whoopies, cakes…)

     

    Curd à la mandarine

     

    Ingrédients pour un petit pot de 155g :

    • 1 œuf
    • 1cc de fécule de maïs type Maïzena
    • Les zestes d’une mandarine bio
    • Le jus de 2 belles mandarines
    • 40g de sucre en poudre
    • Le jus d’1 /2 citron jaune

    Réalisation

    • Dans un saladier, battez l’œuf en omelette.
    • Ajoutez la fécule de maïs en fine pluie ainsi que le sucre en poudre. Mélangez.
    • Prélevez les zestes de la mandarine et ajoutez-les à la préparation.
    • Pressez le citron jaune et les mandarines et versez le jus des agrumes à la préparation. Fouettez-la.
    • Versez la préparation dans une petite casserole et faites chauffer à feux doux.
    • Remuez le mélange à l’aide d’une cuillère à bois sans arrêt jusqu’à ce que le mélange commence à s’épaissir. Attention, le curd ne doit pas bouillir !
    • Quand vous obtenez un curd ayant une texture à votre convenance, versez-le directement dans un petit pot. Laissez-le refroidir à température ambiante.
    • Réservez-le au frais. 

     

    Curd à la mandarine


    4 commentaires
  • Confiture au pamplemousse rose, oranges sanguines et graines de chia

     

    Les oranges, les mandarines, les clémentines,  les pamplemousses ou encore les citrons sont autant d’agrumes que nous offre l’hiver. Il serait dommage de ne pas en profiter. C’est le moment de faire une petite cure de vitamines C !

    Je cuisine assez peu les agrumes, je préfère les consommer le plus simplement du monde. Pour changer un peu mes habitudes, j’ai décidé de préparer de la confiture.

    Comme vous le savez, j’aime bien faire dans l’originalité. J’ai alors associé la saveur légèrement amère du pamplemousse rose à celle sucrée des oranges sanguines, qui apportent en même temps une belle couleur à la confiture.  J’ai également ajouté des graines de chia pour apporter un peu de croquant, mais rien ne vous oblige à en mettre.

    Pour cette recette, je n’ai utilisé que la pulpe des agrumes.  J’ai également utilisé du sucre en poudre basique et non du sucre spécial confiture. Mais je pense qu’avec ce dernier, la confiture sera faite plus rapidement.

    Verdict : j’en suis complètement fan !

     

    Confiture au pamplemousse rose, oranges sanguines et graines de chia

     

    Ingrédients pour un pot de 350g :

    •  1 pamplemousse rose
    •  3 oranges sanguines calibre moyen
    • 130g de sucre en poudre
    • 1CS de graines de chia (facultatif)

    Réalisation

    • Peler à vif les agrumes.
    •  Prélevez les suprêmes des agrumes. Ôtez les pépins ainsi que la fine peau blanche qui recouvre la pulpe des agrumes.
    • Coupez les suprêmes en morceaux.
    • Disposez-les dans une casserole et versez également le sucre. Mélangez.
    • Laissez macérer durant une heure.
    • Portez à ébullition la préparation et laissez frémir à gros bouillons pendant 2 minutes.
    • Puis, faites cuire à petit bouillons pendant 30 minutes. Remuez régulièrement.
    • Ajoutez alors les graines de chia.
    • Quand vous disposez un peu de la préparation sur une assiette et que la confiture se fige rapidement, cela signifie qu’elle est prête.
    • Vous pouvez mixer la confiture si vous désirez une consistance assez lisse et peu de morceaux.
    • Versez la confiture dans un pot stérilisé.
    • Refermez  le pot et retournez-le pendant une bonne vingtaine de minutes. 

     

    Confiture au pamplemousse rose, oranges sanguines et graines de chia


    votre commentaire
  •   

    Zestes de citron confits et sirop de citron

      

    Voici une recette toute simple que ma mère m’a conseillée de faire quand je lui ai dit que j’avais acheté des citrons bio. Au lieu de jeter l’écorce des citrons, mieux vaut les utiliser dans la préparation d’une crème, d’un gâteau ou encore en faisant confire les zestes. Au final, on obtient des zestes confits sucrés comme il le faut que l’on peut intégrer dans les pâtes de gâteaux, de biscuits… Le petit plus, c'est que l'on réalise en même temps un sirop  parfumé et naturellement jaune vif (j’en ai obtenu 60 ml).

    La prochaine fois, je vous dirai comment j’ai utilisé ces deux ingrédients dans une recette.

     

    Zestes de citron confits et sirop de citron

     

     

    Ingrédients :

    • 3 citrons bio
    • 125ml d’eau
    • 50g de sucre en poudre

     

    Réalisation

    • Dans une casserole, versez l’eau et le sucre. Faites chauffer à feu doux.
    • Lavez les citrons. Pelez les citrons en prenant garde de ne pas prendre le blanc de la peau. En effet, la peau blanche est assez amère.
    • Coupez les zestes en bâton et jetez-les dans l’eau sucrée.
    • Laissez frémir 15 minutes. Les zestes de citron doivent devenir translucides.
    • Laissez les zestes 30 minutes dans la casserole, puis étalez-les sur du papier cuisson. Faites sécher pendant 10 heures.
    • Disposez-les dans une petite boîte hermétiquement fermée.

     

    Zestes de citron confits et sirop de citron

     


    votre commentaire
  •   

    Pâte à tartiner au chocolat blanc et à la pistache

     

        Ce qui est bien avec les pâtes à tartiner maison, c’est que l’on peut les décliner à l’infini. C’est ainsi qu’après la pâte à tartiner au chocolat au lait et au quinoa soufflé caramélisé, je vous propose une version toute aussi gourmande et originale au chocolat blanc et à la pistache.

       Afin de renforcer la saveur de la pistache apportée par des morceaux de ce fruit sec, j’ai également utilisé de l’huile de pistache (vous en trouverez facilement au rayon des huiles). Vous l’avez compris, cette pâte à tartiner est surtout adressée aux amateurs… De pistaches!

    La consistance est onctueuse, similaire à celle que l’on peut acheter en supermarché.

    Il ne vous faudra pas plus de 15 minutes pour préparer cette recette. Elle se conserve bien quinze jours au réfrigérateur (mais le pot sera très certainement fini d'ici là !!)

     

    Pâte à tartiner au chocolat blanc et à la pistache

     

     

    Ingrédients pour un pot de 350g :

    • 200g de chocolat blanc à cuire
    • 100g de lait concentré sucré
    • 4cl de crème fraîche liquide
    • 2CS d’huile de pistache
    • 50g de pistaches non salées

     

    Réalisation

    • Concassez grossièrement les pistaches. Les morceaux de pistaches doivent être ni trop gros ni trop petits !
    • Râpez le chocolat blanc et disposez-le dans une casserole avec la crème fraîche. Faites cuire à feu doux et remuez régulièrement.
    • Quand le chocolat est complètement fondu, stoppez la cuisson et versez le lait concentré sucré. Remuez. Vous devez obtenir un mélange homogène.
    • Ajoutez les morceaux de pistaches ainsi que l’huile de pistache.
    • Versez la pâte dans un pot.
    • Laissez refroidir à température ambiante.
    • La pâte à tartiner se conserve au réfrigérateur.

     

    Pâte à tartiner au chocolat blanc et à la pistache


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique